Spread the love

Capital One annonce qu’un pirate informatique a eu accès aux informations personnelles de plusieurs millions de clients, dont 6 millions de Canadiens.

La banque établie en Virginie a annoncé lundi qu’elle avait découvert une faille dans son système le 19 juillet, et qu’elle avait alerté immédiatement les autorités pour trouver le suspect.

La police fédérale américaine (FBI) a arrêté la personne, qui serait de Seattle, selon le Washington Post.

Capital One croit qu’il est peu probable que les informations aient été utilisées à des fins frauduleuses, mais la banque poursuivra son enquête.

Le pirate informatique a obtenu certaines informations, dont les noms, les adresses, les codes zip et les codes postaux, les numéros de téléphone, les adresses courriel, les dates de naissance et les revenus et dans certains cas, les numéros d’assurance sociale.

Selon un communiqué émis par Capital One, les renseignements qui sont principalement visés sont ceux que les consommateurs et les petites entreprises ont fournis au moment de soumettre une demande pour «une de nos cartes de crédit pendant la période de 2005 au début de 2019.»

La banque offrira des services gratuits de surveillance du crédit aux personnes concernées, «toutes les personnes touchées seront informées de la situation de différentes façons» peut-on lire dans le communiqué diffusé par la banque. 

«Nous utiliserons les leçons tirées de cet incident pour renforcer davantage encore nos cyberdéfenses. L’enquête se poursuit et notre analyse pourrait changer» a aussi écrit Capital One dans le communiqué.

La fuite de données a affecté environ 100 millions de clients aux États-Unis et 6 millions au Canada.

[adace-ad id=”474″]

Loading...

Leave a Comment